L'éducation canine : pourquoi certains propriétaires de chiens se découragent ?

par Véronique Valy (Au'tour du chien) et Anne-sophie Avocat (Pil'O Poil)

Le choix de la race ou du chien a-t-il été judicieux ? Ce chien correspond-il à vos choix de vie, à votre rythme, à votre vie de famille ? Ce chien répond-il à vos envies, à vos attentes ?

Si vous aviez souhaité un chien calme et que vous avez un chien actif, si vous aviez souhaité un chien sportif et que vous avez un chien placide, cela peut poser des soucis …. Mais maintenant le chien est là !

 

Trois acteurs (votre chien, vous et l’éducateur) dont UN ACTEUR PINCIPAL : VOUS !

L’éducateur canin n’est pas un Magi-Chien.

Si vous ne faites pas, l’éducateur canin ne peut pas faire à votre place, c’est VOTRE chien ! ne vous découragez pas mais travaillez !

 

L’éducateur est là pour vous guider, vous aiguiller, vous conseiller afin de vous amener à une vie harmonieuse avec votre chien. Mais si vous ne vous entraînez pas, vous aurez peu ou pas de résultats. Vous voulez des résultats : impliquez-vous ! entraînez-vous ! allez vers le succès et la réussite !

 

C’est comme si vous désirez apprendre à jouer d’un instrument de musique, pratiquer un nouveau sport, ou apprendre une langue étrangère : sans répétitions et entrainement en dehors des séances avec le professeur vous aurez peu ou pas de résultats !

 

Souvent nous entendons ou lisons, ce type de témoignage :

« Disons que l’exemple ici était frappant (dans le jardin, pas dans la rue). Tu fais avec le chien et tout va bien, je fais avec le chien et il se roule par terre parce qu’il me connaît trop bien (et qu’il m’exploite).

Les gens pensent que tout sera réglé en quelques cours et n’imaginent pas qu’il faut des mois de patience et de travail personnel. Ils se disent que tu y arrives parce que c’est ton métier, mais qu’une fois partie, eux n’obtiendront rien, et que ça revient cher la démo. »

L’éducateur canin peut être amené à vous montrer, avec votre chien, ce qu’il attend comme comportement de votre part pour avoir une réponse positive de votre chien.

La démonstration sur votre chien est principalement pour vous montrer que « OUI, c’est possible », même avec VOTRE chien, que la non réussite ne dépend pas en soi du chien mais de la façon d’appréhender et de proposer l’exercice.

S’il vous semble que le chien réagit mieux à ce que fait et demande l’éducateur canin qu’à vous, c’est parce que l’éducateur a une connaissance du chien qui lui permet d’avoir les bons comportements, les bons gestes, les bonnes intonations. Mais il est là pour vous apprendre tout cela.

L’éducateur est une personne neutre pour votre chien, contrairement à vous qui partagez votre quotidien avec lui. Il lui est donc plus aisé de se faire comprendre. Il n’y a pas d’histoires, d’habitudes, voire de contentieux entre le chien et lui.

 

Les clefs de la réussite pour vous, clients, lorsque vous venez apprendre à éduquer votre chien :

- Ne vous découragez pas et tenez bon ! Certaines situations sont parfois extrêmement difficiles à vivre. Certaines demandes de l’éducateur peuvent vous paraître insurmontables, mais tenez bon ! parlez-en. Il en va de l’avenir de votre relation avec votre chien.

- Suivez les conseils qui vous sont donnés par l’éducateur tout en n’allant pas à l’encontre de ce que vous êtes, si vous hésitez, parlez-en.

- Acceptez tout de même une remise en question s’il y a lieu.

- Discutez, interrogez l’éducateur qui vous suit lorsqu’une situation ou un exercice vous chiffonne. Parlez-lui de vos difficultés, demandez si vous n’avez pas compris quelque chose, l’éducateur est un professionnel, vous êtes client, l’éducateur se doit, par conséquent, de répondre à vos interrogations, doutes, souffrances.

 

C’est grâce à VOUS et au travail que vous fournirez tous les jours avec votre chien que son écoute et votre relation ÉVOLUERONT, S’AMELIORERONT, et que votre vie avec lui deviendra plus HARMONIEUSE.

Sans participation ACTIVE de votre part, n’importe quel travail proposé NE POURRA PAS fonctionner.

 

VOUS ETES L’ACTEUR DE VOTRE VIE AVEC VOTRE CHIEN.

 

L’éducateur est une AIDE, un MÉDIATEUR, durant un temps donné, mais l’éducation se fait aussi dans la vie de tous les jours, elle demande de la constance et de la cohérence au quotidien.

Situations les plus courantes expliquant le découragement du côté du propriétaire du chien :

 

=> Impatience/veut aller trop vite

En voulant aller trop vite et en sautant des étapes importantes, le travail effectué lors de séances précédentes peut être totalement anéanti, ainsi qu’en arrêtant en début de programme au bout seulement de quelques leçons.

 

Il est important de respecter les lois de l’apprentissage et le programme établi par l’éducateur canin, celui-ci prenant en compte la capacité du chien à passer ou non à l’étape supérieure du travail. Évitez de retirer trop tôt les renforçateurs (récompenses alimentaires, de vie ou les jouets ...) et sans l’aide de l’éducateur.

 

Ne pas passer trop vite de la phase entrainement à la phase utilisation d’une commande ou d’un exercice. Ce n’est pas parce que l’on a compris que l’on sait, il faut BEAUCOUP de répétitions pour aller vers le succès et la réussite.

N’oubliez pas de généraliser : ce qui est appris à la maison, doit ensuite être entraîné dans le jardin, puis ensuite dans la rue, puis en cours de groupe, avec d’autres chiens, tous types de distractions etc … étapes par étapes. Ne vous découragez pas si votre chien s’assoit bien dans votre cuisine et pas encore au bord du passage pour piétons. Reprenez l’entrainement dans cette situation précise = pensez généralisation.

Un travail à la maison et dans des situations différentes est nécessaire afin que l’apprentissage se généralise.

 

=> Manque de travail, manque de temps, donc manque de résultats

Entre chaque séance prévue avec l’éducateur canin, il est important de continuer le travail entamé. L’éducation d’un chien se fait au quotidien et seuls les membres de sa famille sont les acteurs de ses apprentissages. Le travail hors séances est important, et seulement 5 minutes par jour peuvent être suffisantes, du moment que le programme établit par le professionnel est suivi. Entraînez-vous ; répétez les exercices appris en cours.

Si vous ne vous entraînez pas vous n’avancerez pas et vous serez déçus …. !

 

=> Manque de cohérence et de linéarité / manquant de concentration

Si vous êtes fatigué ou énervé, mieux vaut reporter la séance quotidienne de travail à plus tard. L’enseignement de nouveaux comportements demande de la patience et du calme. Plus l’humain s’énervera contre le chien, moins celui-ci sera à même de suivre les indications données et de répondre aux demandes.

En effet, outre le fait que la relation pâtit de l’énervement de l’humain contre le chien, ce dernier risque d’être bloqué par son stress et n’est, par conséquent, plus du tout au maximum de ses capacités, tant d’apprentissage, que de réflexion et de prise d’initiative.

 

=> Manque de confiance en soi / “je ne vais pas y arriver …”

Si vous partez défaitiste, inévitablement le trio Client, Chien et Éducateur va dans le mur. Tous les membres du trio sont importants, mais la confiance en vous, en vos capacités de réussite sont indispensables. Fixez-vous des petits objectifs à atteindre lors de vos entraînements personnels et félicitez-vous des micro-progrès !

 

=> Contentieux latent entre le chien et sa famille

Nous sommes souvent, en tant que professionnels, le dernier recours de nos clients. Certains propriétaires de chien se sentent tellement dépassés, fatigués, voire trahis par cet animal qu’ils aiment malgré tout, que l’avancement est difficile. La revalorisation du chien, de la relation avec la famille et la prise de recul sont importantes !

 

=> Pas tout à fait prêt à se remettre en question ?

Des idées reçues sur le chien, son fonctionnement, son comportement, il en existe à la pelle, tant chez certains professionnels canins que chez des particuliers.

Lorsque vous, propriétaire de chien, faites appel aux services d’un éducateur canin, c’est déjà admettre que cette fois vous n’avez pas réussit à vous sortir seul.

Alors l’éducateur canin va vous apporter son aide, vous enlevez des doutes voire des culpabilités, ensemble vous allez progresser.

 

=> L’éducateur : responsabiliser le propriétaire du chien et montrer peut être nécessaire

- Faire pour montrer oui, cela peut être nécessaire.

- Faire pour rassurer oui, cela peut être nécessaire.

 

Mais

 

Si l’éducateur canin participe trop en direct avec le chien, rien ne se passera à la maison car la relation doit se créer entre le chien et sa famille, pas avec l’éducateur. L’éducateur est là pour vous enseigner comment enseigner à votre chien, comment améliorer, modeler et perfectionner votre relation avec votre ami à 4 pattes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0